Même si je dois y laisser ma culotte

Jeune décoratrice d’intérieur, Alice, célibataire et citadine en manque de confiance, adore donner des noms aux choses et pense souvent à voix haute.
Lorsqu’elle débarque dans la petite ville d’Elie en Ecosse, elle ne s’imagine pas devoir gérer à la fois la rénovation d’un manoir, un fantôme, fan de culottes, aussi attendrissant qu’exaspérant et un ébéniste grincheux qui joue dangereusement avec sa température corporelle.
Entre cider écossais, personnages atypiques, mystères et situations inattendues, Alice n’est pas loin de perdre la tête… et peut être même sa culotte !

Ce roman irrésistible par son humour est une vraie bouffée d’air frais. Le rythme de l’écriture et la personnalité des personnages ne nous permettent pas de lâcher-prise un seul instant. Un livre à dévorer sans modération… avec ou sans sous-vêtements !

Même si je dois y laisser ma culotte